Arrêt à Zhangye

Le train en Chine

Nous sommes le 31 octobre 2014. Je quitte la ville de Xi’an pour me rendre à Zhangye vers le nord-ouest de la Chine. Mon train part en soirée et comme pour tous les trains que j’ai pris en Chine (car je n’ai jamais compris comment prendre un bus), j’ai dû tenter de me faire comprendre à la gare. Je ne le sais pas encore à ce moment-là, mais prendre un ticket en Chine est plus facile que de prendre un ticket en Inde (mais nous y reviendrons plus tard). Le truc embêtant en Chine, c’est juste le fait de se faire contrôler 40 fois avant de monter. Premier contrôle, il faut montrer son passeport et son ticket. Le deuxième, il faut montrer ce qu’on a dans le sac et sur soi. Le troisième, remontrer son ticket. Le quatrième, le remontrer encore une fois (on ne sait jamais, vous pourriez avoir échappé à la sécurité !). Et on ajoute à ça une cinquième dans le train et une sixième à l’arrivée ! Bref, la Chine aime contrôler tout.

zhangyyye-2

Quand je prends ce train, il commence à faire un peu froid. J’ai perdu en un jour 15° dans le nord du pays et ça se ressent ! Je suis donc plutôt content de partir du côté du désert de Gobi. Il fera chaud ! Sur le chemin, le train est quasiment vide, on doit être 8 dans le wagon. Mais la magie des tickets chinois fait qu’on est 5 à la même table et que si on change, on se fait disputer par le contrôleur ! J’arrive tant bien que mal à dormir malgré le peu de place présente, mais je me réveille soudain en pleine nuit. Je caille ! Je regarde dehors et là… je découvre la neige ! Mais genre les 20 bons centimètres de neige. Evidemment, je n’ai aucune affaire chaude sur moi et pas d’équipement pour ce genre de température ! Heureusement, 2h plus tard, je retrouve des étendues désertiques sans neige, puis des montagnes, puis un désert… Les paysages se succèdent d’une façon très surprenante en Chine. C’est fou comme le pays est différent d’un bout à l’autre !

Zhangye et son auberge de jeunesse

La ville de Zhangye est un peu paumée. Pas forcément beaucoup de touristes y vont, mais ça s’est bien développé il y a moins de deux ans. Dans la ville, il y a deux hôtels pour touristes. Ha oui, je ne vous ai pas expliqué ça… En Chine, il y a les hôtels pour touristes et ceux pour les chinois. Certains ne vous accueillent pas. A Zhangye, deux choix. Un avec une nuit dans les 80 euros et un autre avec une nuit pour un peu près 4 euros. Mon choix est vite fait… Néanmoins, pas de chance. Il est à l’autre bout de la ville. De fil en aiguille, j’arrive tout de même à m’en sortir et tombe devant une hostel avec un nom différent. C’est assez courant en Chine. Quand ils ont des mauvaises références sur les sites de réservation en ligne, les dirigeants d’hostels changent le nom pour recommencer à zéro.

zhangyyye-3

Un peu partout en Chine, on peut trouver des chinois qui dansent ensemble un peu partout

A première vue, j’aime bien le lieu. Juste derrière, il y a une immense usine abandonnée ! Je sais déjà ce que je vais faire de mon après-midi ! (Mais finalement non, les dizaines de chiens présents à l’intérieur m’ont vite découragé !). Le lieu est plutôt sale, mais ils ont des couvertures chauffantes ! Et ça tombe bien, car la nuit, il fait bien froid. Je suis seul avec un chinois qui voyage dans le coin. Le soir, en partant manger, un étranger arrive. Je le rencontrerai un peu plus en détail quelques heures plus tard. C’est Luigi, un italien qui parle bien français (Merci à lui pour les photos 3 et 7 de cet article). Nous décidons d’allers voir les montagnes arc-en-ciel (lieu célèbre du coin) ensemble le lendemain. Je vous en parle dans un article dédié !

DCIM109GOPRO

Le Wet

Le lendemain de la visite des montagnes, nous avons un peu de temps à tuer. Le train pour notre prochaine destination est après minuit. Près de notre hostel, il y a le national wetpark. On trouve juste une photo de cascade sur internet, on ne sait pas vraiment ce que c’est. Le parc est en réalité une sorte de champs de blé géant avec deux/trois point de vue sympa, mais aucune cascade. Globalement, pas la peine de venir pour ça, c’est simplement un moyen de passer le temps si vous n’avez rien à faire (Le parc est gratuit). Le parc est intéressant au coucher du soleil pour les couleurs qu’il donne au champ, mais sinon, il reste sans grand intérêt malgré ses 5 étoiles ! (Un système de notation obscur des attractions touristiques en Chine donne entre 1 et 5 étoiles aux lieux). Une fois visité, nous retournons à l’hostel, puis à la gare. Direction le désert de Gobi !

wetzhangye-3 copie

wetzhangye-2copie

wetzhangye-1copie

DCIM109GOPRO

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *