Au bout de la Russie, Vladivostok

Dernière étape en Russie !

Après quelques jours de transsibérien, me voilà enfin à Vladivostok, ma dernière étape dans les contrées russes. Depuis Ulan-Ude, je suis dans la partie asiatique. Au niveau de l’architecture, rien de nouveau, mais je vois de plus en plus de personnes aux traits asiatiques. Vladivostok est une ville assez grande. Dans la ville, beaucoup de vestiges militaires et tout autour de la ville, bon nombre de bateaux militaires trônent au large. La cité est aussi connue pour ses deux ponts immenses que l’on peut traverser à pied ou en voiture.

vladivostok-1 copie

vladivostok-18 copie

vladivostok-17 copie

A la plage

Grâce à mes amis russes de Moscou, j’ai pu contacter quelques personnes à Vladivostok. Pour mon premier jour, il me propose d’aller se balader à la plage. Les plages se situent sur les îles proches de la ville. Pour y aller, on peut emprunter certains ponts ou utiliser les ferrys pour celles qui sont plus éloignées. Ensuite, vous pouvez soit rejoindre les plages très touristiques ou continuer à marcher une bonne heure pour atteindre des plages rocheuses un peu moins peuplées. Vous pourrez, au passage, trouver quelques vestiges de forts militaires, des paysages sympas et sauter des rochers.

 vladivostok-2 copie

vladivostok-3 copie

vladivostok-5 copie

vladivostok-4 copie

vladivostok-6 copie

Promenade sur les toits

Pour ne pas changer mes habitudes, je continue d’explorer la ville. Vladivostok était un bon terrain de jeu. Grâce à mes amis russes, j’ai pu me balader sur quelques toits un peu partout dans la ville. J’aurai même l’occasion de regarder un feu d’artifice depuis le haut de l’un d’eux.

vladivostok-10 copie

vladivostok-9 copie

vladivostok-7 copie

Vers la base radar

Avant de partir, mes amis russes veulent me faire découvrir un des forts abandonnés de la ville. Il y a en a plusieurs dans le coin. Celui-ci est placé sur les hauteurs. Pour y aller, nous avons dû parcourir un escalier qui ne semblait jamais finir. De longues minutes plus tard, nous arrivons dans la partie principale de la forteresse. Après une petite visite à l’intérieur, nous trouverons en dehors une fameuse boule blanche. C’est une antenne satellite. Hélas, celle-ci est active, mieux vaut ne pas rester ici. Nous profiterons tout de même avant de partir de notre vue sur le paysage au-dessus des nuages.

vladivostok-14 copie

vladivostok-13 copie

vladivostok-12 copie

vladivostok-15 copie

Russie : Le bilan

Un mois en Russie, c’était finalement peu ! J’aurais tellement voulu rester plus longtemps dans ce pays ! Incroyable de part ses habitants ou ses lieux, le pays est vraiment fantastique. J’aurais quelques regrets par rapport aux montagnes Russes. Trop éloignées, je n’aurai pas eu l’occasion de m’y rendre. Quel dommage, elles ont l’air superbes ! Une chose est sûre, je reviendrai !

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *