Les alentours du Salar de Uyuni

La pièce maitresse de la Bolivie ! Le fameux désert de sel d’Uyuni alias le Salar d’Uyuni. A plus de 3600m d’altitude et avec plus de 10000m2, c’est le plus grand désert de sel au monde. Celui-ci provient d’un lac qui a maintenant disparu il y a plus de 14000 années, mais qui a laissé ce petit cadeau après son départ : un gros tas de sel ! Pendant l’hiver, pas mal d’eau tombe ce qui peut rendre le désert inaccessible en voiture, mais en été, il y a rarement des soucis. J’ai attendu le début de la saison des pluies (Février) pour tout de même profiter de quelques centimètres d’eau dans le désert et pour éviter le Dakar qui avait posé ses pieds dans le désert au mois de janvier 2016 !

theroadandmebolivia-12copie

Pour rejoindre le désert, j’ai choisi de partir de Tupiza, un peu plus au sud. Le lieu est très touristique et pas mal de 4×4 se suivent tout au long du tour. En partant de Tupiza, je savais que j’aurai des 4×4 autour de moi, mais beaucoup moins que depuis Uyuni. Il est possible de visiter le désert en vélo, en tour organisé ou en louant une voiture (depuis Uyuni). J’ai choisi de faire un tour de 4 jours avec l’agence « Natural Adventure » qui se situe en face du terminal de bus à Tupiza. Globalement, les agences s’alignent tous sur les mêmes prix et font globalement les mêmes choses.

theroadandmebolivia-18copie

Pour le premier jour, c’est surtout de la route et une visite d’un village en ruine pas très utile.

theroadandmebolivia-15copie

theroadandmebolivia-14copie

Le deuxième jour, les choses sérieuses commencent avec la visite de nombreux lacs et de jolis paysages !

theroadandmebolivia-16copie

theroadandmebolivia-17copie

theroadandmebolivia-20copie

theroadandmebolivia-19copie

Le troisième jour est une sorte de trou noir pour moi ! Je suis dans un 4×4 de 6 places (5 touristes et un chauffeur) et nous sommes la moitié à être malades ! Un repas est mal passé… Impossible de bouger pour moi. Je loupe dans la plupart des choses à voir (Lacs, canyons et formation rocheuses).

theroadandmebolivia-21copie

theroadandmebolivia-23copie

theroadandmebolivia-22copie

Nous voilà au dernier jour ! Grâce à des médicaments, je vais mieux ! Tant mieux puisque j’attaque le Salar d’Uyuni. Départ avant le lever de soleil pour pouvoir profiter de celui-ci dans le désert. Aux abords du désert, il y a quelques centimètres d’eau, ce qui permet une réflexion parfaite !

theroadandmebolivia-24copie

Le soleil est maintenant levé. Nous enchaînons avec des zones avec de l’eau et des zones sans ! Celle avec l’eau sont particulièrement incroyables pour leurs reflets. Au loin, on ne peut pas distinguer la différence entre le sol et le ciel, assez incroyable.

theroadandmebolivia-25copie

theroadandmebolivia-27copie

Au milieu de tout ça, on passe par une zone de cactus et un hôtel de sel qui a servi aussi de point de départ pour le Dakar. La visite se termine par un village où se concentrent les industries qui exploitent le sel du désert.

theroadandmebolivia-28copie
Plus loin, à Uyuni, une petite visite du cimetière de trains abandonnés s’impose avant de finir dans la ville.

theroadandmebolivia-29copie

Le Salar d’Uyuni, je suis quasiment sûr que vous l’avez déjà vu en photo ou à la télévision. J’attendais depuis longtemps de le voir et je n’ai pas été déçu. Malgré les centaines de photos que j’ai vues, rien ne remplace l’expérience incroyable que l’on vit une fois que l’on est au milieu de celui-ci. Une immensité de sel qui vous entoure, mais surtout, des zones avec les quelques centimètres d’eau qui permettent des reflets parfaits et des paysages incroyables. Si vous passez en Bolivie, vous ne devez pas louper ce lieu !

theroadandmebolivia-30copie

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *