Pérou : J’irai dormir chez les Incas

Il est difficile de résumer le Pérou en quelques lignes. Le pays du Machu Pichu fait rêver plus d’une personne. Placé dans les sept nouvelles merveilles du monde, il serait néanmoins dommage de limiter le pays à ce lieu tellement il est riche et diversifié. Des déserts de sable aux sommets colorés des montagnes péruviennes, le pays a de quoi satisfaire les pupilles de nombreux voyageurs.

theroadandme-7

La cité blanche d’Arequipa

Arrivé par la Bolivie, j’ai commencé mon voyage par la ville d’Arequipa. La ville blanche porte bien son nom. Dans le petit centre-ville, il est possible de voir de nombreux monuments qui arborent cette couleur. Mais le plus beau d’entre eux est en dehors de la ville. C’est le volcan Misti qui se trouve à quelques kilomètres de la ville et que l’on peut admirer depuis celle-ci. Bien que petite, la ville mérite un petit arrêt je m’y suis surtout arrêté sans savoir quoi y trouver dans le seul but de récupérer un compagnon de voyage (Anne-Sophie) qui me rejoint depuis la France pour deux semaines au Pérou ! Une première sur mon voyage. Deux petits trucs à savoir sur la ville. La première, c’est qu’on dit qu’il y a plus de taxis que d’habitants ! Et en effet, c’est difficile de les louper. Attention tout de même, certains sont assez malhonnêtes. Mieux vaut demander de l’aide à la Police qui arrêtera un taxi pour vous et prendra des notes sur le conducteur pour éviter tout problème. La deuxième chose est un peu plus drôle et insolite : les camions poubelles de la ville jouent la musique de la petite sirène !

theroadandme-1

Le lac Titicaca

Plus haut dans le pays, aux abords de la Bolivie, on retrouve le lac le plus connu du monde : La lac Titicaca ! Ce lac est le plus haut lac navigable au monde, mais pas le plus haut du monde ! En effet, ce titre est détenu par le lac Tilicho au Népal. Au Cambodge, je vous avais parlé des villages flottants du lac Tonlé Sap. Au lac Titicaca, on retrouve un système un peu similaire. La grosse différence est dans le matériel de construction. Ici, on utilise un roseau nommé Totora. Ce roseau a la particularité de flotter et de se manger une fois épluché. Une bonne opportunité pour les habitants du lac. Les villages sont construits sous forme de petits îlots où on trouve les maisons et zone de vie comme des terrains de volley par exemple. Très touristiques, il est possible de naviguer facilement sur ces petits îlots. L’information insolite du lieu, c’est ce que fait le vent aux villages ! Celui-ci les pousse, parfois, assez fortement, du coup ils se retrouvent par moments en Bolivie (ou au Pérou si c’est un village Bolivien). Un gros problème pour les habitants qui peuvent se faire accuser de passer illégalement la frontière !

theroadandme-2

theroadandme-3

theroadandme-4

Cusco

Célèbre ville du pays, elle est connue pour être l’ancienne capitale utilisée par les Incas. Elle est donc un point de passage courant pour ceux qui s’intéressent à cette culture. La ville en elle-même est jolie. Bien plus que Lima qui est clairement plus à éviter (et dont je ne parlerai pas car je n’en ai rien à dire. Ville classique sans gros attrait pour ma part). Après, il faut être honnête, Cusco est touristique et on vous le fera comprendre rapidement. Tout est cher, les stations de bus sont éparpillées un peu partout, les taxis abusent du côté paumatoire de la ville et des prix ! Mais bon, ça serait bête de ne pas s’arrêter dans le coin un petit peu. Pour les amateurs de ruines, il faudra grimper un peu pour les atteindre. Il y a pas mal de passages pour éviter de payer, à bon entendeur… Il y a pas mal de choses à faire au départ de Cusco. Le Machu Picchu bien sûr, mais aussi sa petite sœur, le Choquequirao, dont je reparlerai plus tard. Sinon à part ça, je ne pourrais que vous conseiller de bien vous renseigner pour le Machu Picchu. Il est possible d’éviter de passer par une agence et de prendre des petits bus moins chers pour y parvenir.

theroadandme-5

theroadandme-6

theroadandme-8

Sur le chemin des Incas

Le Machu Pichu ! La star du pays est une des sept nouvelles merveilles du monde. Pour aller au village touristique qui le borde, deux possibilités. Prendre un train ou marcher sur les rails. La deuxième solution en plus d’être drôle est gratuite, on prend donc cette option ! Arrivé dans le village, je sauterai rapidement sur la boulangerie française dont le guide d’Anne-Sophie mentionne l’existence. Un régal après ces quelques mois sans nourriture française ! Le lendemain, nous partirons à la conquête du Machu Picchu. Notre chance et notre bonne idée de se lever tôt nous font arriver en premier sur le site. Nous profitons de quelques secondes où nous serons totalement seuls à regarder la vue du lieu !  On a beau le voir sur des milliers de photos, le Machu Picchu est incroyable à voir. Non pas pour le lieu en lui-même, mais pour tout ce qui l’entoure. Les montagnes qui le bordent, la brume qui s’y balade… bref, c’est vraiment joli ! Autant le Taj Mahal, une autre des nouvelles merveilles du monde, m’avait fait peu d’effet en Inde, autant celui-ci m’étonne vraiment ! Attention tout de même, en période de forte influence, il peut être dur d’avoir une place et il vaut mieux se lever tôt pour en profiter un peu plus tranquillement, très vite, le lieu est envahi ! Pour avoir parlé avec quelques locaux, j’ai compris que le business des transports du Machu Picchu était plus ou moins tenu par la Bolivie. Le pays ne gagne donc pas le plein pot vis-à-vis du lieu ! Par contre, le plus étonnant est de voir la route qui mène à la gare, zone de passage obligatoire pour tout le monde. Celle-ci est en très très mauvais état ! Incroyable pour un lieu comme ça ! À notre retour, nous avons même dû stopper notre voiture deux fois pour des éboulements qui coupaient la circulation et auraient pu nous tomber sur la tête !

theroadandme-13

theroadandme-14

Le désert d’Ica

Beaucoup plus loin de tous ces lieux, sous Lima, à l’est, on peut trouver la ville de Huacachina. En bordure de celle-ci, on y trouve Ica et son désert ! C’est le point qui m’intéresse. Depuis le désert de Gobi, je n’ai pas fait de désert de sable et j’en referai bien un ! Celui-ci est assez petit. On y trouve une oasis et quelques activités comme de la luge sur les dunes de sable ou du buggie. En réalité, le buggie ne vous emmène pas très loin, mais ça donne l’impression d’être au milieu du désert. Pour notre part, on se contente de la montée de la dune principale qui offre d’un côté une vue incroyable sur le désert de l’autre une vue très moche sur la ville. La nuit, le désert est vidé des gens qui s’y promènent en buggie. Le moment parfait pour y poser sa tente. Et bien que la tente ne soit pas vraiment adaptée au désert, elle survivra à la nuit ! Le matin, on trouvera une famille péruvienne qui sera assise à quelques mètres de notre tente surprise de voir qui va en sortir. Je pense que peu de tentes doivent se trouver aussi loin dans le désert en général. Nous sortirons d’ailleurs du désert avec l’aide d’un chauffeur de buggie surpris de nous voir là si tôt en buggie Stop !

theroadandme-15

theroadandme-18

theroadandme-17

theroadandme-19

Le Pérou s’arrête ici. Je n’ai pas eu le temps de tout voir ce que je voulais dans le pays, j’espère un jour y revenir pour aller grimper les montagnes de Huaraz !

theroadandme-20

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *