La Moselle : escapade urbaine avec mes sabots

Il y a quelques jours, je vous ai parlé de mes voyages dans le Paris caché. Des catacombes aux toits de la capitale, j’ai essayé de vous montrer quelques lieux plus ou moins insolites que cachait la ville lumière. Aujourd’hui, je veux en faire de même avec ma région d’origine la Lorraine, mais plus précisément du côté de la Moselle et de ses frontières. Car oui, chaque région cache de nombreux mystères et lieux plus ou moins oubliés. En voici certains :

  •  Les sous-sols de la Moselle :

Si vous suivez l’actualité, vous avez sûrement entendu parler de mines qui fermaient il y a quelques années ! La Moselle avait à son actif pas mal de ces mines qui ont petit à petit cessé leurs exploitations. Aujourd’hui, il ne reste plus grand-chose de tout ça. La plupart des mines sont bouchées ou inondées, et les quelques-unes qui pourraient encore être accessibles sont particulièrement dangereuses. Néanmoins, pour ne pas oublier l’histoire du bassin lorrain, plusieurs petits musées ont commencé à fleurir avec le temps. On a par exemple celui des mines de fer à Aumetz et Neufchef, ou encore le Musée Les Mineurs Wendel à Petite-Rosselle. Certains de ces musées ont des reconstitutions de mines, d’autres permettent même de descendre dans des parties encore sécurisées ! Un bon moyen de découvrir l’envers du décor des mineurs.

moselle-6 copie

Une ancienne mine abandonnée

Dans l’article sur Paris, j’avais parlé des catacombes, ce grand réseau de carrières souterraines qui existe sous la capitale. Les carrières ne sont pas propres à Paris. On en trouve un peu partout dans la France. Certaines sont encore utilisées aujourd’hui, d’autres à l’abandon et d’autres totalement clauses. Je n’ai pas fait énormément de carrières en Moselle, mais la plupart de celles que j’ai parcourues ont été aussi utilisées pendant les guerres mondiales pour se protéger, se cacher ou défendre des territoires.

moselle-4 copie

Une voiture abandonnée au fond d’une carrière

Évidemment, les guerres mondiales ont aussi rendu célèbre la région pour son patrimoine militaire et plus précisément pour la Ligne Maginot. Pour ceux qui ne le savent pas, la Ligne Maginot est la plus importante fortification linéaire du monde après la Muraille de Chine. Construite entre 1922 et 1929, il reste encore aujourd’hui de nombreuses parties de cette fortification. Certaines parties sont devenues des musées comme l’ouvrage du Hackenberg, d’autres sont à l’abandon… mais pas forcément pour longtemps ! En effet, plus les années passent et plus les gens s’intéressent à ce patrimoine-là. Du coup, des associations arrivent au fur et à mesure et font revivre les parties délaissées. C’est le cas il y a peu, de l’Abri X1 du Gros Bois de Rochonvillers qui a été sauvé par un groupe d’adolescents.

moselle-5 copie

Une petite partie de l’abri X1

Les autres secrets souterrains des environs seront un peu plus dissimulés et pas forcément accessibles. Car si la région n’est pas aussi forte en souterrains que dans les grandes villes comme peut l’être Paris par exemple, on peut tout de même découvrir certaines choses.

moselle-2 copie

Souterrain mystérieux

  •  Les hauteurs de la Moselle :

Les villes de Moselle ne sont pas très hautes ! Mais ce n’est pas grave, elles disposent tout de même de jolis points de vue sur les villages ou les plus grandes villes. On retrouve même par moments, depuis les hauteurs, des visions sublimes des différentes vallées qui composent le secteur.

moselle-3 copieUn petit village de Moselle

Le plus haut et le plus beau des points de vue du côté des grandes villes est clairement celui de la cathédrale de Metz. Cathédrale magnifique de par son architecture et sa pierre de Jaumont, je vous conseille d’aller la voir aussi bien pour son intérieur que pour son extérieur qui vallent le détour. Les plus intéressés pourront même partir à la découverte de la légende du Graoully ! Le toit de la cathédrale n’est malheureusement pas accessible au public. Il faut dire que celui-ci n’a pas été pensé pour et se trouve être assez dangereux. Dommage, car il vaut le détour.

moselle-1 copie

Vue depuis la tour de la Mutte sur la cathédrale de Metz

  • Les lieux oubliés de la Moselle :

La Moselle est connue pour son passé industriel. Au-delà des mines, on pouvait y découvrir un tas d’usines ! Néanmoins, c’est surtout le haut fourneau qui représente la région. Je me souviens encore, petit, de ces monstres d’acier qui étaient présents dans de nombreux coins des villes. Ils étaient nombreux et on ne pouvait pas les louper ! Certains, crachaient encore leur feu il y a peu. Un haut fourneau pour moi, c’est assez joli. La structure est belle et les flammes qui en sortent font un joli spectacle, surtout la nuit. Si vous avez l’occasion de passer devant un haut fourneau en activité, arrêtez-vous quelques minutes ! Par contre, n’allez pas trop prêt ! La fumée qui en sort peut-être moins plaisante que le spectacle !

moselle-7 copie

Ce qu’il reste des 6 Hauts Fourneaux de Longwy

Il reste peu de Hauts Fourneaux encore debout dans le coin. Néanmoins, dans ma ville à Uckange, on peut découvrir le parc du Haut Fourneau U4. Ce parc permet de découvrir aussi bien de jour que de nuit le passé industriel de la ville et le Haut Fourneau lui-même. Un peu plus loin en Allemagne, le Haut Fourneau de Volklingen peut aussi se laisser approcher ! Quelques puits de mines sont aussi approchables, mais globalement, peu d’anciennes usines sont visitables. Ce qui est assez étonnant quand on sait que le pays voisin, l’Allemagne, a fait de son passé industriel un beau tourisme avec la route européenne du patrimoine industriel.

moselle-8 copie

Le U4

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *