Hpa An : Première étape en Birmanie

L’arrivée en Birmanie

Je traverse le pont qui relie la Thaïlande à la Birmanie et voit sur le côté gauche des bateaux de fortune qui traversent la frontière tandis qu’un bus qui ressemble à un taudis embarque une centaine de passagers à son bord dont certains qui sont assis sur les marches qui permettent d’entrer dans le bus. Pas de doutes, je suis bien arrivé en Birmanie. Je profite de l’anglais de la personne qui me tamponne mon passeport pour obtenir un mot traduit en birman qui va me permettre de faire du stop. Après une demi-heure de marche et une centaine de demandes de chauffeurs de taxi pour m’escorter, un homme qui me proposait de le payer pour m’emmener à Hpa An, ma première destination, décide finalement de me prendre en stop. Sur google map, il faut 2h pour rejoindre Hpa An. En réalité, il m’en a fallu 9.

hpa-3copie

La nouvelle route était fermée et l’ancienne, par chance ouverte ! (Tous les jours, le sens de circulation change). L’ancienne route, c’est une sorte de route pleine de trous ou des Birmans tentent de faire à la main, sans machines, une route goudronnée. Chaque semaine, il y a quelques accidents qui bloquent le trafic un bon moment. Tout au long du chemin, les temples bouddhistes demandent de l’argent pour rénover les statues de bouddah. Dernière chose, il est nécessaire de passer le tuyau d’arrosage plusieurs fois pour refroidir le moteur de sa voiture ou du bus qui ressemble à un volcan en éruption. 9h de route, 1000 sourires de Birmans et deux stops plus tard, je suis arrivé à Hpa An. Impossible de dormir chez l’habitant, la loi l’interdit. Les hôtels sont blindés, j’en trouve finalement un à 20$ (un prix normal pour le pays). Je pars à la recherche d’un scooter car ça me semble être la meilleure solution pour visiter la zone. Je suis enfin prêt à découvrir un peu le pays.

hpa-7copie

Hpa-An

Les alentours de Hpa-An ont clairement été la zone que j’ai préférée en Birmanie. Peu de touristes, des Birmans vraiment heureux de voir des étrangers et des paysages très jolis. Et c’est donc avec mon scooter que je pars à la découverte de tout ça. Je n’ai aucune idée des limitations de vitesse et du code de la route dans le pays, mais comme souvent en Asie, j’ai l’impression que c’est : fais ce que tu peux pour avancer sans mourir et klaxonne toutes les dix secondes pour dire que tu vas faire un truc.

hpa-4copie

Un de mes premiers arrêts a été Kyauk Kalap. Un temple sur un rocher qui est lui-même situé sur une petite île. Hélas, pour le rocher, il n’est pas possible de le grimper ! Au vu des panneaux qui sont sur le lieu, je pense que ce n’était pas très clair pour les premiers visiteurs 🙂 Un peu plus loin, je tombe sur un jardin avec des statues un peu partout. C’est le jardin de Lumbini. J’ai réussi à en visiter une partie en demandant à un moine dans le temple qui se situe au milieu du jardin.

hpa-1copie

hpa-2copie

Une de mes destinations était la grotte de Saddar. Je ne sais pas comment, mais j’ai réussi à la trouver. Il y a une indication à un moment, puis plus rien. Il faut alors prendre une route qui ressemble à une rue qui va dans la cambrousse, passer dans de nombreux petits villages, puis d’un coup, voir des rochers au loin et prier fort pour que ce soit là ! Et par chance, on peut tomber dessus ! Plutôt jolie, la grotte est assez grande et gratuite, car c’est un temple ! Il faut par contre, du coup, enlever ses chaussures.

hpa-5copie

hpa-8copie

La visite continue. Je tombe sur une sorte de piscine près d’une rivière. J’irai jouer avec les enfants qui finiront par tous m’attaquer et m’éclabousser. Je suis aussi confronté à une dure réalité du pays. Beaucoup de déformation dans les visages des gens. J’ai vu des tas de personnes qui ne ressemblaient plus vraiment à grand-chose quand on les regarde. Je ne sais pas d’où ça vient, mais je verrai plusieurs fois des personnes déformées tout au long du voyage.

hpa-10copie

Dernier arrêt, une grotte réputée pour ses chauves-souris. Il y en a un peu partout en Asie du sud-est. Quand vous venez pour le coucher de soleil, vous pouvez voir une marée de chauve-souris sortir de la grotte pendant une bonne demi-heure. Au loin, ça donne des nuages de chauve-souris et un spectacle assez impressionnant. Je rencontrerai aussi quelques Russes avec qui je passerai finalement ma soirée d’anniversaire !

hpa-11copie

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *