Hong Kong : escapade urbaine au milieu des gratte-ciel

Pourquoi ce retour ?

Après plus de deux semaines à Hong Kong pendant le mois d’octobre, me voilà revenu à peine moins de trois mois plus tard ! Cela est en partie dû à un problème de frontière (Merci la Birmanie pour ne s’être toujours décidée à ouvrir les frontières au Bengladesh et en Inde) qui m’a obligé à prendre l’avion pour rejoindre la Thaïlande. Alors oui, la Thaîlande et Hong Kong, ce n’est pas la même chose on est d’accord ! Mais j’ai décidé de refaire un arrêt d’une semaine dans la ville. Tout d’abord par plaisir ! J’ai aimé grimper les toits de la ville et je voulais explorer encore un peu la ville. De plus, je peux retrouver les nourritures chinoises et japonaises que j’aime. Après le Népal et l’Inde, j’ai vraiment besoin de ça ! Dernier point, j’ai décidé de changer mon matériel photo !

hk2-1copie

Lors de mon dernier passage, j’avais principalement exploré les toits de la ville. Cette fois-ci, je décide de faire un tour du côté des lieux abandonnés du coin. Je commencerai ma visite par une petite école très simple avec seulement une classe. Si la visite est sympa, c’est surtout une autre friche qui va retenir mon attention, un ancien centre commercial situé en plein cœur de Hong Kong. Vide, mais très surveillé, le lieu n’est pas très fréquenté par les explorateurs locaux.

hk2-7copie

Malgré le manque de contenu, l’architecture et les jeux de lumière dus à la ville rendent le lieu intéressant. Une véritable petite bulle en plein milieu des gratte-ciel ! Trouver des bâtiments aussi vides et inutilisés dans une concentration de population comme celle-ci est assez incroyable. Rares sont les lieux vides sur l’île, mais celui-là est un bon contre exemple.

hk2-6copie

Bien loin de la partie principale de la cité, la « banlieue » s’étend sur de nombreux kilomètres ! Il n’est pas rare de trouver de jolies choses dans ces zones-là. C’est le cas de ce fameux immeuble, rendu célèbre par le film Transformers qui y prend quelques plans. La hauteur, les couleurs et l’architecture du bâtiment sont vraiment impressionnantes et très différentes de la partie centrale.

hk2-2copie

Mais tout n’est pas qu’une question d’extérieur ici. Il faut parfois réussir à se faufiler à l’intérieur d’une tour pour qu’une architecture inattendue se dévoile. Toujours en dehors des zones habituelles, je suis tombé sur cette tour qui semble sans fin.

hk2-5copie

Passage inévitable de Hong Kong, je peux dire clairement que la ville est un des meilleure terrain de jeux du monde entier pour les toiturophiles. Le panorama est incroyables, les vues impressionnantes et les hauteurs démentielles ! Une expérience à vivre.

hk2-3copie

hk2-9copie

Bienvenue au Fujifilm X-T1

Mon D7000 et son 12-24mm ont pris bien cher durant ces sept mois, en particulier après la mousson de Corée du Sud… Mon objectif a une vis qui se balade partout, est un peu cassé et se bloque par moment. Mon D7000 va plutôt bien si ce n’est que je vois des changements de réaction étranges. Bref, il me faut du matériel tropicalisé (qui résiste bien aux changements de température et aux intempéries). Mais ce n’est pas tout, avec plus de 1,5 kg sur le dos juste pour le reflex et l’objectif, j’ai besoin de perdre un peu de poids de ce point de vue là. J’ai donc décidé de passer au Fujifilm X-T1. Plus léger et meilleur que le D7000, ce n’est pas un reflex, mais tout de même un appareil photo professionnel. Toutes les photos (sauf la suivante) ont été réalisé avec. A partir de maintenant, il y aura une petite différence pour les photos. Vous ne la voyez peut-être pas, mais moi je la vois au niveau du rendu ! Toutes les photos de l’article et celles à venir sont/seront issues de l’appareil !

hk2-8copie

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *