A la découverte du métro de Moscou

Si vous avez déjà pris le métro à Paris, je pense que vous avez remarqué que quelques stations sont un peu différentes et plus jolies à regarder. On peut citer par exemple la station « Arts et Métiersé et « Varenne ». En Russie, c’est un peu différent. La plupart des stations sont particulièrement jolies et sont un peu comme un musée sous-terrain, qui de plus est, quasiment sans pubs !

metromoscou-12 copie

En bref

Entrée en service en 1935 et construit sous l’ordre de Lénine, le métro de Moscou compte 194 stations et 12 lignes. Les stations les plus sympas à voir sont globalement concentrées sur la ligne 5, qui est la ligne circulaire du métro (En plus d’avoir des stations sympas, elle dispose du wifi gratuit !). Chaque station est originale et on peut même y trouver quelques détails sympas dans les couloirs qui donnent encore un peu plus de cachet au lieu.

metromoscou-5 copie

metromoscou-4 copie

metromoscou-3 copie

metromoscou-8 copie

metromoscou-7 copie

metromoscou-10 copie

metromoscou-1 copie

metromoscou-13 copie

Un métro prévu pour la défense passive

Mais pourquoi un métro si profond (60 mètres de profondeur) et si grand ? Staline avait prévu que l’Allemagne allait un jour attaquer la Russie. Le métro était donc un abri idéal pour la population. C’est pourquoi il est si grand, espacé et si profond. Le véritable but du métro de Moscou, à l’époque est la protection des civils. On peut d’ailleurs trouver pas mal de portes blindées un peu partout entre les stations.

metromoscou-14 copie

metromoscou-2 copie

metromoscou-6 copie

metromoscou-19 copie

Anecdote

Certaines ont une histoire ou un affect particulier pour les habitants. C’est le cas de la station Ploshchad Revolyutsii. Dans cette station qui représente la révolution russe, on trouve de nombreuses statues. Parmi elles, on trouve la statue d’un soldat et d’un chien. Si vous restez un peu et que vous observez les gens, beaucoup vont toucher le museau du chien ou le fusil du soldat. C’est un geste pour avoir de la chance. Les militaires toucheront plus facilement le fusil et les non-militaires le museau du chien qui reste un symbole de la révolution (beaucoup de chiens ont aidé les habitants). Cette station a aussi un message caché. L’architecte a fait en sorte que toutes les statues aient le dos pliés et soutiennent le plafond. Un message caché qui fait référence au poids du régime qui est dur à supporter pour les habitants. A l’époque, tout le monde comprenaient le message qui a eu beaucoup de chances de passer sous le régime de Staline.

metromoscou-20 copie

La ligne secrète 

Il s’est passé beaucoup de choses dans le métro de Moscou. Tout d’abord, la création d’un gros bunker près de certaines stations (Construit en même temps que le métro pour éviter les soupçons sur de nouveaux travaux en sous-sols). Les employés de ce bunker passaient par certaines entrées dissimulées dans les couloirs du métro. Ce fut un des secrets les mieux gardés du régime de Staline ! Mais ce n’est pas le seul ! Une ligne secrète a été conçue, c’est la fameuse ligne 2. Aujourd’hui, il est toujours impossible de la visiter. Si certains l’ont explorée dans le passé, personne n’y a mis les pieds depuis quelques temps d’après mes amis russes. Je n’ai donc pas pu, à mon grand regret m’y balader. Trop compliqué et dangereux selon mes experts sur le sujet. Néanmoins, il est possible d’apercevoir dans plusieurs endroits de Moscou quelques bouts extérieurs et entrées de ce métro. Aujourd’hui, il n’y a encore eu aucune annonce officielle à ce sujet.

metromoscou-21 copie

Vous voyez la colonne d’aération ? En-dessous, c’est la ligne 2.

Le métro de Saint-Petersbourg 

Le métro de Saint-Petersbourg n’est pas aussi imposant que celui de Moscou, mais il dispose tout de même de quelques stations sympas. En voici quelques images.

metropeter-5 copie

metropeter-4 copie

metropeter-3 copie

metropeter-2 copie

metropeter-1 copie

Allez un peu plus loin : Parcourir le métro de Moscou dans un jeu vidéo

Le métro de Moscou a aussi été le thème d’une série livre de Dmitry Glo qui a commencé avec Metro 2033. Ces livres ont donné naissance à deux jeux vidéo : Metro 2033 et Metro : Last Light. Ces jeux sont particulièrement intéressants pour découvrir le métro de Moscou puisqu’on s’y ballade à de nombreuses reprises ! Dernièrement, une compilation qui regroupe ces deux jeux est sortie : Metro Redux. Durant l’année 2013, j’ai eu la chance de travailler un peu sur Metro : Last Light avec l’équipe de Koch Media. Il reste aujourd’hui mon jeu préféré de l’année 2013. Bref, je vous le conseille fortement !

  • Like it?

  • Categories:

  • Date:

  • Author:

  • Comments:

  • More sharing options

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *